Rencontres de La Tourette

Nous sommes heureux de vous accueillir !

Le programme de la saison 2022- 2023 est disponible dans son intégralité sur ce lien 


 

RT 01 Samedi 22 octobre 2022 (10h – 17h)

Composer notre rapport à la nature et aux images COMPLET

Avec Philippe Descola, professeur émérite du Collège de France

Philippe Descola est professeur émérite du Collège de France où il a occupé la chaire « Anthropologie de la nature ».

Parmi ses nombreux ouvrages, Par-delà nature et culture (2005) et Les formes du visible (2021) sont deux livres incontournables qui se répondent.

Philippe Descola entend montrer comment les sociétés partout sur la terre et à toutes les époques ont inventés des manières très différentes de composer le monde c’est-dire d’établir des relations entre les humains et les non-humains. Le rapport à la nature qui pour nous est évident en Occident est un parmi trois autres pour lui. Cela engendre des manières très variées de fabriquer des objets, de les décorer, de produire des images.

Plusieurs intervenants se saisiront d’un aspect de son œuvre pour nouer un dialogue avec Philippe Descola et avec l’assemblée.


RT 02 Samedi 19 novembre 2022 (10h – 17h)

Quelle hospitalité pour les migrants?

Avec Claudio Monge, dominicain à Istambul, professeur en théologie des religions à Bologne, Dominique et Fanette Olislaeger, engagés auprès des migrants, Nicolas Jeune, directeur adjoint à Forum Réfugiés Cosi

Selon les estimations onusiennes, 281 millions de personnes vivaient dans un pays autre que leur pays de naissance en 2020, soit 128 millions de plus qu’en 1990 et plus de trois fois plus qu’en 1970.

Le flux migratoire de population est une donnée qui caractérise le monde contemporain en mutation dans lequel nous vivons. Les raisons de ces mouvements sont variées. Notre attention se porte évidemment sur la migration forcée (insécurité politique, guerre, crise économique, écologique) du fait des enjeux humains souvent tragiques que suscitent ces déplacements.

En tant que citoyens et comme chrétiens, que faire ?

Frère Claudio Monge nous présentera de quelle manière la question peut être posée à partir de la tradition chrétienne. Il nous dévoilera la richesse de significations des mots hôtes et hospitalité dans la tradition biblique.

Mais comment ne pas se payer de mots ? Comment dans les faits concrets passer de l’hostilité envers l’étranger à l’hospitalité ?

Plusieurs intervenants engagés dans l’accueil nous partageront leur expérience et dialogueront avec les participants à l’occasion de cette journée.

Pour se préinscrire en ligne

Bulletin d'inscription à télécharger et nous renvoyer par courrier avec le règlement des frais d'inscription


RT03 samedi 10 décembre 2022 (10h-17h)

La Tourette, laboratoire du rythme pour Xenakis COMPLET

avec Mâkhi Xenakis,artiste plasticienne, fille du compositeur, et Zoé Declercq, architecte et doctorante sur le sujet. Animée par Charles Desjobert, dominicain et architecte

Et si le couvent permettait d’éclairer l’oeuvre de l’un des plus grands compositeurs du XXe siècle ?

Sa conception se situe en effet à un moment décisif au sein de l’oeuvre, alors émergente, de Iannis Xenakis (1922-2001). Outre les pans de verres des façades, il est l’initiateur des canons de lumière,des neumes du toit-terrasse, ainsi que d’une série d’éléments architecturaux que nous découvrirons et qui confèrent à l’édifice son caractère si atypique.

Alors que Xenakis collabore au sein de l’agence de Le Corbusier, ce projet de couvent, depuis les neumes grégoriens vers la combinatoire des pans de verre musicaux et la polyrythmie des pans dits ondulatoires, se présente comme un laboratoireexpérimental pour le compositeur. Ce véritable kairos dans la vie de Xenakis qui impacte l’histoire de l’architecture mérite d’être révélé.

À l’occasion du centenaire de sa naissance,nous parcourrons, avec Mâkhi Xenakis, la vie étonnante de son père, ce Grec indomptable à l’oeuvre multiforme, et avec l’aide précieuse de Zoé Declercq, doctorante sur ce sujet, nous lèverons le voile sur le rythme et les passages architecture-musique dans son oeuvre.

M. Xenakis est l’auteur de Iannis Xenakis, un père bouleversant (Actes Sud, 2022).


RT04 samedi 14 janvier 2023 (10h-17h)

Zodiaque, le monument livre

avec Cédric Lesec, historien de l’art, directeur des relations extérieures au musée des Confluences à Lyon. Animée par les dominicains Marc Chauveau, historien de l’art et Charles Desjobert, architecte

En 1973, André Malraux saluait en ces termes, l’œuvre de quelques moines bénédictins de l’Abbaye de la Pierre-Qui-Vire : « Zodiaque est une grande chose maintenant, et que d’œuvres il aura révélées ».

Conçus dès l’origine pour aider à la visite des églises et des sites romans, ces ouvrages ont acquis leur réputation sur leur usage de la photographie. De l’exposition lumineuse aux choix des angles de vues, la scénographie qui s’y déploie a façonné une vision – et même une interprétation, de l’art roman.

Cette journée tentera de retracer le cheminement de cette réussite éditoriale jamais très éloigné des mouvements de l’art sacré tout au long de la seconde moitié du XXe siècle.

C. Lesec est l’auteur de Zodiaque, Le monument livre (ENS éditions, 2012).

RT05 samedi 21 janvier 2023 (10h-17h)

Un pauvre crie. Hommage au frère Tito de Alencar

En 1971, après son expulsion du Brésil, le frère dominicain Tito de Alencar arrivait à Paris, puis au couvent Sainte Marie de La Tourette à Éveux,en 1973. C’était il y a 50 ans, l’occasion de rendre hommage à ce frère qui a payé de sa vie sa lutte contre la dictature alors en vigueur dans son pays.

Durant cette journée, frère Philippe Lefebvre nous fera entendre les nombreuses expressions du cri du pauvre dans la Bible. Est-il seulement un cri de détresse ? N’est-il pas aussi cri de révolte,d’indignation voire de protestation ? Le Seigneur l’entend nous assure le psalmiste (Ps. 34), n’estcepas aussi pour que nous sachions ouvrir nos propres oreilles et agir ? « Ils ont des oreilles et n’entendent pas », nous dit l’Évangile. Lors de cette journée, nous ferons mémoire du cride Frei Tito.

Pour commencer, nous rappellerons dans quel contexte il a été arrêté avec quatre autres frères dominicains et les motifs politiques de leur incarcération puis des tortures que trois d’entre eux ont alors subies. Nous nous interrogerons sur ce que peut signifier aujourd’hui faire mémoire du récit tragique de la vie de Tito. Vers quel engagement cela nous invite à avancer ?

L. Duarte-Plon et C. Meireles sont auteures de Titode Alencar (1945-1974) : Un dominicain brésilien martyr de la dictature (Karthala, 2020).

Bulletin d'inscription à télécharger et nous renvoyer par courrier avec le règlement des frais d'inscription

Pour vous préinscrire en ligne


RT06 samedi 25 février 2023 (10h-17h)

Maître Eckhart, une expérience spirituelle pour aujourd'hui

avec Yves Meessen,philosophe et théologien,enseignant-chercheur à l’Université de Lorraine

Maître Eckhart (1260-1328) est-il encore à présenter ? Frère prêcheur né en Thuringe, il se fait connaître par ses deux magistères parisiens avant de se retrouver en charge de couvents de moniales près de Strasbourg. C’est l’occasion pour lui d’un apostolat fécond de direction spirituelle et de prédication. Son originalité consiste à transmettre le contenu théologique de ses commentaires latins dans des sermons en allemand. Cette transmission théologique des savants vers le peuple lui fut reprochée par l’institution ecclésiale. Cela lui a valu une fin de vie perturbée dont on ignore d’ailleurs l’issue.

Une chose est sûre : le lien entre le langage et l’expérience spirituelle comptait plus que tout pour Eckhart. À relire l’ensemble de ses écrits, force est de constater que sa théologie est entièrement traversée par un axe majeur : tout discours sur Dieu, s’il n’est rempli par une expérience, est comme une boîte vide. Dieu ne peut être représenté d’aucune manière, mais il se fait lui-même connaître à travers l’action, et l’action la plus quotidienne. Par delà le clivage stéréotypé entre la personne religieuse et laïque, Eckhart apporte un souffle de fraîcheur pour une voie de sainteté praticable pour tous.

Bulletin d'inscription à télécharger et nous renvoyer par courrier avec le règlement des frais d'inscription

Pour vous préinscrire en ligne


RT07 samedi 4 mars 2023 (10h-17h)

Simone Weil & Michel Foucault (journée d'étude)

organisée par Robert Chenavier,organisé par Robert Chenavier, professeur agrégé, docteur en philosophie, et Pascal David, dominicain, faculté de philosophie/UCLy

Les points de rencontre sont nombreux entre les deux philosophes formés – à vingt ans d’écart – dans la khâgne du lycée Henri-IV, à Paris, puis à l’École normale supérieure de la rue d’Ulm.

Ils ont en commun des thèmes, parmi lesquels la guerre, le pouvoir et la généalogie de l’État moderne ; l’écriture de l’histoire et la place donnée aux vaincus ; les sciences et la construction des savoirs. Un intérêt de plus en plus marqué pour les Grecs aussi : c’est en allant vers la Grèce que nous nous donnons les moyens de penser notre présent et de rouvrir des possibles dans nos manières devivre. Michel Foucault (1926-1984) et Simone Weil (1909-1943) écrivent à partir des enjeux du présent,à partir du terrain et d’un engagement physique. Ils incarnent l’un et l’autre une « attitude critique ».

Cette confrontation entre deux penseurs majeurs permettra de reconnaître ce qu’ils ont en commun et ce qui les sépare, de renouveler ainsi l’interprétation aussi bien de l’une que de l’autre et d’aborder des questions décisives pour notre temps.

En partenariat avec l’Association pour l’étude de la pensée de Simone Weil dont R. Chenavier est président. Avec la participation de Rita Fulco, Université deMessine (Italie), Jean-Marc Ghitti, professeur agrégé, docteur en philosophie, Federica Negri, Université Iusve, Venise (Italie), Thibaut Rioult, docteur en philosophie.

Bulletin d'inscription à télécharger et nous renvoyer par courrier avec le règlement des frais d'inscription

Pour vous préinscrire en ligne


RT08 samedi 18 mars 2023 (10h-17h)

Peut-on (encore) croire à la résurrection ? COMPLET

avec Daniel Marguerat,théologien, professeur honoraire de l’Université de Lausanne

Qu’y a-t-il après la mort ? Chacun a son idée.

Les « rescapés de la mort » nous racontent leur voyage étonnant. Qu’en penser ?

L’idée chrétienne de la résurrection a aujourd’hui de la peine à passer. Le message est vieux, son langage rouillé. Nous ne comprenons plus très bien les textes qui nous en parlent. Comment imaginer ce qui arrivera après notre mort ?

Daniel Marguerat déchiffrera pour nous le message du Nouveau Testament sur la mort et l’après-mort.On sera surpris de découvrir ce qu’on sait… et ce qu’on ne sait pas, la confiance qui nous est offerte.

Plus qu’un programme, c’est une rencontre qui est promise. Il est urgent de dépoussiérer l’espérance de la résurrection.

D. Marguerat est notamment l’auteur de Vie et destinde Jésus de Nazareth (Seuil, 2019).


RT09 samedi 1er avril 2023 (10h-17h)

Ruines et relèvements

avec Mathieu Lours,historien de l’architecture, enseignant à Cergy-Paris université et à l’Ecole de Chaillot. Animée par les dominicains Charles Desjobert, architecte et Marc Chauveau, historien de l’art

Ruine, vestige, trace, relique : que devient l’église Ruine, vestige, trace, relique : que devient l’église laissée en ruine ? Elle n’est pas, comme la ruine antique, le reflet d’un âge d’or perdu car elle constitue le point de rencontre entre le spectre de l’abandon, la perspective d’une renaissance, entre exigence archéologique et beauté de la déréliction.

Notre regard, héritier à la fois de la réflexion chrétienne sur le passage du temps et de la passion des romantiques pour la ruine naturelle,est une invitation à réfléchir sur le sens de la ruine d’église : quelles ont été, dans l’histoire, les causes de ces destructions ou de ces abandons ? Quels relèvements ? Quelles destinées patrimoniales ? Mais aussi, quels enjeux politiques et civilisationnel ?

Notre rencontre élargira notre regard avec la présentation de restaurations architecturales ambitieuses de ruines et nous fournira une occasion de promenade dans les études de ruines chères à certains artistes contemporains.

M. Lours est l’auteur de nombreux ouvrages portant sur l’architecture religieuse et en particulier sur les cathédrales, il a récement publié Eglises en ruines (Cerf, 2020).

Bulletin d'inscription à télécharger et nous renvoyer par courrier avec le règlement des frais d'inscription

Pour vous préinscrire en ligne


RT10 samedi 29 avril 2023 (10h-17h)

Penser l'âme au temps de son éclipse

avec Pascal Marin,dominicain, faculté de philosophie/UCLy et Laurence Mellerin, CNRS, Institut des Sources Chrétiennes

La notion d’âme a longtemps signifié le caractère propre de l’humain, la spécificité de son existence pensante, voire la marque de sa destination éternelle. Mais sous les coups de boutoir des sciences et d’une crise religieuse de la représentation de l’homme, l’âme s’est comme évaporée. La philosophie dans son obédience anglo-saxonne préfère aujourd’hui en appeler pour l’homme à la notion d’esprit (the mind), mais un esprit qui n’a plus rien de spécifiquement humain. Il est la chose la mieux partagée du monde, puisqu’il se retrouve aussi bien dans tous les vivants que dans les machines sous la forme de la smart technologie des intelligences artificielles. Bref, exit l’âme !

Mais est-ce là le dernier mot sur l’âme aujourd’hui ? Cela serait plutôt le premier, face au défi de repenser la spécificité de l’humain. Le contexte contemporain est paradoxalement porteur d’un renouveau de la pensée de l’âme. Si âme il y a, elle ne serait rien qui se calcule, ni s’observe dans l’objectivité.

L’enquête sur l’âme au temps de sa disparition prendra lors de cette journée la forme d’une démarche croisée : après une relecture des moments forts des doctrines, nous convoquerons aussi les ressources critiques d’une philosophie toujours en quête de cette énigme qu’est pour lui-même ce drôle de vivant à qui l’âme peut venir à l'idée.

Bulletin d'inscription à télécharger et nous renvoyer par courrier avec le règlement des frais d'inscription

Pour vous préinscrire en ligne


RT11 du samedi 13 mai (10h) au dimanche 14 mai 2023 (15h)

La croyance et son inconscient : le savoir de l'autre

avec Paul-Laurent Assoun,philosophe, psychanalyste

La croyance est une dimension anthropologique essentielle : qu’est-ce que croire en l’autre ?

Une genèse du croire (Glauben) dans le trajet freudien permettra de dessiner, par le savoir de l’inconscient, une contribution à la question fondamentale : qu’est-ce que « croire », quel est l’objet de la croyance ?

Cela permet de réenvisager la foi, la « fiance »,comme une réponse à la problématique génériquede la croyance, présente chez tout sujet, occasion de relire « la grammaire de l’assentiment » (Newman). Cela impliquera d’examiner l’incroyance et surtout le phénomène de « décroyance ».

Question existentielle qui se trouve réactivée et affrontée dans l’expérience psychanalytique de façon centrale — et dont on verra les résonances pour une « éthique du désir ». Qu’est-ce que « faire confiance », qu’est-ce que « se fier » à l’autre, au-delà du doute ? Enfin, quel genre de savoir est le« savoir de l’Autre » ? Ce qui mène au coeur de la question de la prise du sujet humain dans l’altérité.

Bulletin d'inscription à télécharger et nous renvoyer par courrier avec le règlement des frais d'inscription

Pour vous préinscrire en ligne


RT12 samedi 7 juin 2023 (10h-17h)

Poésie, paradis du langage ? Anne Perrier & Gérard Bocholier

avec Gérard Bocholier, poète et Grégoire Laurent-Huyghues-Beaufond, dominicain, poète

Anne Perrier (1922-2017), saluée par Philippe Jaccottet, plusieurs fois récompensée, aimait à citer cette expression de Valéry : « la poésie, paradis du langage ».

« Ne me cherchez plus / qu’ailleurs » a-t-elle aussi écrit.

C’est à cette recherche que nous partirons avec Gérard Bocholier, lui-même poète, ami et préfacier d’A. Perrier dont il a dit qu’elle était « le poète de l’absolu et de la pureté. Son chant restera un des plus transparents de la poésie du XXe siècle ».

Ces mots conviendraient aussi pour qualifier la poésie de Gérard Bocholier lui-même. En effet, sa voix lui est comparable dans son désir de la clarté et sa recherche du simple.

Profondément spirituelle d’être solidement charnelle, sa langue touche par sa justesse et sa tenue, dans la plainte comme la célébration : « Oui, écrire pour reprendre haleine, pour reprendre pied… À chaque fois, le même espoir dans la même lumière d’aurore ».

Bulletin d'inscription à télécharger et nous renvoyer par courrier avec le règlement des frais d'inscription

Pour vous préinscrire en ligne

 

Qui sommes-nous ?

Le couvent de La Tourette abrite une communauté dominicaine d’une dizaine de frères. Notre couvent est une maison d’accueil, de partage, de réflexion, de prière.

En savoir plus...
 

Hôtellerie

Envie de passer un moment inoubliable et atypique, le couvent de La Tourette reçoit sur réservation des hôtes pour un ou plusieurs jours.

En savoir plus...
 

Rencontres

Notre programme pour la saison 2017 - 2018 est disponible. Un large choix de rencontres, voyage culturel, séminaires, théâtre, autres sessions...

En savoir plus...
 

Presse

Pour commencer à apprivoiser l'architecture de Le Corbusier et prendre connaissance des expositions d'art contemporain successives dans les murs du couvent...

En savoir plus...

 
 

logo fondation le corbusierlogo monument historiqueprovince dominicaine de francelogo patrimoine mondial